Tonkenawa, fille des Tonkawas

history

A la découverte de mes racines amerindiennes :

Tout a commencé il y a plusieurs mois, quand j’ai fait ma première régression en hypnose, dans une vie antérieure.

J’étais amerindienne. Le sentiment d’Unité qui nous unissait ainsi que la liberté intérieure et de mouvement était totale.

A la suite de cela, un matin, alors que je me rendais à une formation en énergétique, un être amerindien a surgi dans mon esprit bien éveillé. Très surprise, il m’a dit s’appeler « OCMA ».

Il fut surtout mon père spirituel amerindien et m’enseigna toutes nos traditions, tout ce qu’il savait. Nous nous sommes suivis durant plusieurs vies, d’après ce qu’il ma dit. Depuis, je n’ai pas eu de contact avec lui, mais je sais qu’il m’accompagne et qu’il est présent quand j’en ai besoin ou quand une révélation spirituelle a lieu.

Lorsque j’ai rencontré en vision un Mahatma, il y a quelques mois, grâce à l’archange Michael, OCMA était présent bien qu’en retrait.

Puis j’ai voulu en savoir plus sur ma vie d’ameridienne.

Il y a quelques semaines, après avoir demandé à mes anges gardiens des précisions sur cette vie-là, il me fut donné certaines informations :

Mon nom amerindien est Ko(n)kenawa. Je n’en connais pas encore la signification. On m’a dit ensuite : « Oklahoma », puis 1759-1810.

Puis, ces jours-ci, je suis tombée sur une photo du peuple Tonkawa – amerindiens originaires du Texas qui migra en Oklahoma. TONKAWA signifie : ‘They all stay together’ c’est à dire « Ils restent tous ensemble ». Ils se font appeler « the real people », le peuple vrai, au sens noble du terme.

Je comprends mieux pour quelle raison je fus étreinte d’un immense sentiment d’unité et de fraternité, d’intégrité, d’amour et de Liberté durant ma régression. C’est un sentiment que je n’avais pas vraiment connu jusque là, dans ma vie présente – du moins pas avec cette intensité. En effet, où est la fraternité dans une société dite moderne où l’esprit individualiste, la compétition, l’absence de collaboration et d’entre-aide prédominent ? « Marche ou crève », pourrait être la devise actuelle.

Le fait de savoir que mon Peuple, les Tonkawas, existe toujours m’a émue jusqu’aux larmes.

Ils ne sont plus que 200 aujourd’hui mais la tradition est préservée. Leur site internet :

http://www.tonkawatribe.com/history.htm

Merci à mes anges, à Dieu, à toutes les présences qui m’aident à retrouver mes racines profondes, celles de la vraie humanité et des vraies valeurs.

Pour information, je vais passer dans un reportage dédié à la réincarnation, début novembre, sur la chaîne 23. Je vous tiens au courant de la date !

  • Didier

    Bonjour,j’ai été très ému par votre histoire,je sais que j’ai été moi même Amérindien dans une vie passée et j’aimerais beaucoup retrouver mes racines.D’après mes ressentis j’aurais été plutôt un apache et chaman.Pourriez-vous m’aider à y voir un peu plus clair?
    Merci d’avance.
    Belle journée.
    Didier.

    • Sandrine

      Bonjour Didier,
      Merci beaucoup pour votre commentaire qui me fait chaud au coeur. Pour répondre à votre question, je peux tenter de questionner vos anges gardiens pour savoir si je peux avoir une vision et informations sur votre vie antérieure en tant qu’amerindien… Il y a aussi la possibilité que vous fassiez une régression dans une vie antérieure, via l’hypnose. Vous pouvez également tenter par vous même d’en savoir plus, en questionnant vos anges gardiens, durant une méditation. Vous pouvez aussi je pense faire une séance en chamanisme pour tenter d’accéder à cette vie là…
      Bien à vous,
      Sandrine