Retrouvez la joie de votre enfant intérieur

ange3Regardez dans les yeux des enfants et voyez la joie, l’incarnation de l’instant présent. Retournez aux sources pour goûter aux joies de l’enfant intérieur pour qui le temps n’existe pas.

L’enfant intérieur n’est ni loin ni une chimère ; il EST qui vous êtes. Retourner aux joies de l’enfance est comme retourner aux sources de toute chose. Autorisez-vous à vivre l’instant présent et acceptez les bienfaits de la vie comme le présent que l’on vous fait.

Accueillez-vous comme la mère porte en son sein l’enfant bien-aimé car vous êtes de toute éternité l’enfant bien-aimé que nous chérissons.

Nous comprenons vos actes car nous voyons qui vous êtes réellement : un être parfait, une extension divine lumineuse faisant l’expérience de la divinité sur Terre. Nous voyons au delà du voile de la condition humaine car nous faisons UN avec vous tout comme vous faites UN avec l’univers.

Comment pourriez-vous vous surpasser quand il n’y a rien à surpasser si ce n’est lever le voile de l’illusion du chaos, de la peur et des limitations posées par l’Ego humain ?

Nous vous chérissons et avons foi en vous. Alors, s’il vous plaît, ayez foi en vous-même, en votre capacité à dépasser ce qui doit être dépassé, à abandonner les vieux schémas mentaux vous disant de vous battre ou de lutter pour obtenir quoi que ce soit.

Prenez le temps chaque jour de respirer profondément et de remarquer les détails qui ponctuent votre journée d’une virgule agréable : un rayon soleil réconfortant, un sourire, un rire, une bénédiction, un chant, une voile dressée au vent sur une mer d’émeraude…

La Vie vous porte car vous êtes la vie ! Vous ne pouvez vous soustraire aux joie de la Vie car la vie est LA JOIE à l’état pur. Elle est la célébration de son essence et de sa vibration d’amour.

Les circonstances dites extérieures ne sont que des ajustements et des réponses faites à l’Ego humain. Vous pouvez échapper aux « circonstances » en étant acteur de votre vie.

Comment ? En laissant votre divinité s’exprimer. Et que fait un être divin, un enfant ? Il célèbre la vie, qui il est, ses attributs et talents. Il ne se préoccupe pas de comment ses besoins seront comblés car il sait qu’ILS le seront.

 

Un oiseau passe et déploie ses ailes. Déployez vos ailes, cher enfant de Dieu. Élevez-vous au dessus de l’obscurité créée par la perception du mental qui ne détecte que l’ombre. Vous avez la capacité à focaliser votre attention sur ce qui est réellement fondamental pour vous.

Posez doucement votre attention sur votre conscience et voyez comment elle voit les choses. Prenez votre temps pour observer les détails, sensations, visons, sons et émotions envoyés par votre conscience de l’instant présent.

L’amour dictant sa conduite, votre conscience ne verra que Lumière là où le mental y voit ténèbres. Vous n’êtes pas obligé de vous soumettre à un pouvoir que vous pourriez croire extérieur à vous. Vous êtes libre. LIBRE. Libre d’expérimenter tout ce que vous vous proposez car tel est le libre arbitre régnant dans l’univers.

De ce fait, vous avez LE POUVOIR ; rien ne peut vous l’ôter. Soyez la liberté, la paix, la joie et l’amour car rien n’existe au delà de cette loi universelle.

 

Ne jugez point…

Toutes les manifestations dans votre densité physique ne sont que la résultante de votre pouvoir créateur, de l’inclinaison de votre intention et par extension de vos pensées, paroles et actes. Tout découle du regard posé sur les choses. La polarité inhérente à l’univers fait que vous pouvez poser votre attention sur le Yin ou le Yang ; c’est vous qui décidez. L’ensemble crée l’équilibre global, l’homéostasie.

La création ne va pas sans la destruction. Le mouvement induit par cette polarité, crée la transformation et l’évolution globale au service de la Source.

Aussi, chers anges terrestres, ne jugez point vos frères et sœurs qui œuvrent au service de la destruction car tout a une utilité et une justification dans l’univers global de Dieu. Dieu n’est ni ceci ni cela, IL EST et quand vous retournez à Lui, vous ramenez votre propre expérience de vie.

 

Cherchez la lumière et œuvrez pour la lumière au service de qui vous êtes car la lumière brille dans les ténèbres, toujours. Le positif dans le négatif, et le négatif dans le positif… Fondamentalement ce n’est ni bien ni mal. Cela EST.

 

Quand vous cessez d’avoir peur, de juger et de vous condamner, vous redevenez conscient de votre nature profonde. Vous brillez de votre plus bel éclat. Vous vous abandonnez tout entier à l’amour divin, la seule vérité et source de bonheur véritable.

La purification ainsi obtenue vous transcende au delà de ce que vous pourriez imaginer. C’est l’alignement permettant à votre divinité de vous réaliser totalement dans votre incarnation. Quand votre structure physique est ainsi alignée elle n’est plus soumise aux conditionnements, elle les transcende.

Ainsi donc, allez à la rencontre de votre guide intérieur et de votre enfant intérieur, lesquels sont comme les deux facettes d’une même médaille. L’un exprime la joie de l’instant présent, la réalité de qui vous êtes, l’autre vous guide intelligemment à travers votre expérience de vie en alignement avec l’amour universel.

Ensemble, vous diffusez une lumière d’un tel éclat qu’il se remarque depuis les confins de votre sphère collective. Tel un joyau dans le lotus, vous devenez un exemple à suivre pour toutes les âmes incarnées.

 

Vous ne vous êtes pas incarné sans avoir hérité des clés de libération. La servitude liée à votre besoin de tout maîtriser ne vous libère pas du poids de la souffrance. La souffrance engendrée par la peur est votre pire ennemie. Elle ne vous aide en rien ! Se libérer de la souffrance n’implique pas de lutter mais d’accueillir vos sentiments, vos sensations, vos émotions et qui vous êtes. Ne culpabilisez pas de souffrir. Aimez-vous. Aimez toutes les parcelles de votre être car votre corps est l’extension de votre divinité sur Terre. Rien n’arrive par hasard.

 

En décelant la leçon de vie se tenant derrière l’ombre d’une expérience, derrière le froid de la peine et de l’illusion de la solitude, vous comprendrez – en prenant le recul nécessaire – le cadeau qu’il y avait à retirer. Certes, tout changement ou mutation engendre un certain désordre qui peut être difficile à vivre sur le moment. Toutefois, nous vous tenons la main fermement et ouvrons pour vous la voie vers une expérience de vie riche et heureuse. Quand vous traversez ces période de vie où tout semble incertain et peu rassurant, rappelez vous que nous sommes toujours à vos cotés, vous soutenant tel une béquille aimante et rassurante ou un bras aidant.

Vous pouvez toujours compter sur notre aide infaillible car nous vous aimons totalement. Ne craignez pas de faire appel à notre aide sachant que nous suivons tous vos actes et pensées. Mais demandez, n’ayez pas peur d’oser demander. Vous ne nous dérangez jamais. Nous sommes heureux de participer à votre accomplissement et à voir votre bonheur nous nous réjouissons. Ainsi nous vivons tous sur la même longueur d’onde, celle de la joie et de l’amour.

 

Vos anges gardiens